Pratique fondamentale du Bhakti Yoga, le chant Kirtan est le moyen le plus simple et le plus joyeux d'atteindre la tranquillité d'esprit.

Popularisé par le mouvement Bhakti de l'hindouisme médiéval autour du VIe siècle, les fondements de cette tradition se trouvent dans la Bhagavad Gita, où Krishna décrit le Bhakti Marga (chemin de la dévotion) comme moyen de libération, aux côtés du Karma Marga (chemin de l'action) ) et le Jñana Marga (chemin de la connaissance).

 

Dans le Maharashtra, où Saraswati a grandi, le Kirtan inclut des histoires et un chant d'appel et de réponse, mené par l’interprète principal (le kirtankar) et accompagné d'instruments de musique traditionnels indiens tels que l'harmonium, le tabla et les karatalas (cymbales).

 

Le Kirtan s’adresse à tous. Sa pratique dissout la notion de séparation en nous connectant au moment par le son, nous guidant profondément dans notre cœur. Cela crée un sentiment de connexion et d'unité : au début, lorsque le kirtankar chante un mantra et que vous le répétez, vous êtes conscient de vous-même. Mais à mesure que le temps passe et que vous vous détendez dans le chant, votre perspective change et votre sens du “moi” s'évapore.

Certains ressentent cela comme de la joie et de l'extase, d'autres le décrivent comme un sentiment d’infini où la notion de temps disparaît…

 

Dans un monde empli de messages sur combien on est séparés les uns des autres et du divin, chanter des mantras ensemble nous unit comme aucune autre forme de Yoga ne le fait.

Le prochain Kirtan aura lieu pendant ADATA, le Samedi 8 août 2020 — RSVP sur la page d'Accueil.

 

Un voyage dans l'Inde mystique, où les histoires et la musique vous transportent dans un voyage envoûtant… S'ouvrant avec des légendes de la mythologie hindoue passionnément racontées par Saraswati, le programme se poursuit par un concert de musique traditionnelle indienne, poignante et captivante.

Le premier Welcome to India s'est tenu en novembre 2017.

Depuis, nous avons eu le grand privilège d'accueillir des artistes remarquables tels que :

 

Le pandit du sitar Krishna Mohan Bhatt, disciple de Ravi Shankar dont la virtuosité et l'originalité lui ont valu une renommée mondiale.

 

Le joueur de sarod Sougata Roy Chowdhury, l'un des jeunes musiciens de musique classique hindustani les plus talentueux de sa génération.

Imran Khan, musicien et compositeur, la 9e génération de la lignée du Sikar Gharana — l'une des plus grandes et célèbres familles musicales du Rajasthan.

Nicolas Delaigue, concertiste, formé par de grands maîtres du sitar et référence européenne dans l'enseignement de la musique classique hindustani.

Nihar Mehta, issu d'une des plus éminentes familles de philosophes et musiciens d'Ahmedabad, et remarquable joueur de tabla international.

En 2019, le photographe et auteur Olivier Remualdo y a exposé de puissants portraits de Sâdhus.

Le prochain Welcome to India est prévu pour le 8 novembre 2020.

 

En raison de la pandémie de COVID-19 et du confinement qui en résulte, Saraswati organise régulièrement des Satsangs en direct sur la page facebook de Welcome to Yoga — cliquez ici pour y accéder.

Le mot Satsang vient du sanscrit Sat (vérité, réalité absolue, Brahman) et Sangha (compagnie, union, assemblée). Cela se traduit par “être en compagnie de la vérité” et, par extension, “compagnie des sages”.

Elle y est secondée par Olivier Remualdo, qui contribute assistance, traduction et expériences personnelles. Ensemble, ils offrent une perspective différente sur la situation.

Installez-vous confortablement avec une bonne tasse de thé et rejoignez-nous — vos partages et questions seront les bienvenus.​

Le confinement étant terminé en France, les Satsangs seront à présent donnés pendant ADATA plutôt que sur facebook — vous pouvez RSVP pour ADATA sur la page d'Accueil.

 

Bienvenue à une journée à l'ashram : A Day At The Ashram!

 

Ashram signifie “anti-fatigue” en sanskrit : un refuge, un lieu de spiritualité où la lassitude est remplacée par la sérénité et la paix intérieure. Située à proximité de Nice sur la Côte d'Azur, l'Ashram est la résidence privée du photographe Olivier Remualdo, dont les liens intimes avec l'Inde lui ont apporté de puissantes expériences et une profonde clairvoyance.

Depuis de nombreuses années, il explore les dimensions spirituelles et mythologiques de l'Inde à travers des projets photographiques. Ses multiples aventures l'ont mené à une quête du mythique fleuve Saraswati, et quelques années plus tard à un Yatra (pèlerinage) à travers l'Himalaya, marchant 600 kms vers la source du Gange sacré.

En chemin, il a rencontré de nombreux Sâdhus, descendants spirituels des premiers sages de l'humanité. Il a passé du temps avec eux, s'efforçant de capturer l'essence de leur sagesse, et leur a fait une promesse : de partager leur message en Occident.

Il a publié le livre Sâdhus, les hommes saints de l’Hindouisme en 2013, dans lequel il partage certaines de ses rencontres avec eux.

En 2019, il rencontre Saraswati lors d'un programme Kirtan dans le sud de la France. Élevée dans l'ashram de Swami Muktananda à Ganeshpuri, en Inde, absorbant au quotidien les enseignements de ce grand maître sur le Bhakti, le Jñana et le Karma Yoga — les chemins de la dévotion, de la connaissance et de l'action — sa vie entire a été consacrée à voir la beauté de ce qui est.

Elle enseigne à présent le Yin Yoga, le Gentle Hatha, le Yoga Nidra et la Philosophie du Yoga, et organise régulièrement des programmes au cours desquels elle partage la sagesse sacrée de l'Hindouisme avec ceux qui sont en quête de joie et de paix intérieure.

A Day At The Ashram (ADATA) a été co-créé entre Saraswati et Remu (le surnom d'Olivier) en 2019. 

Les programmes d'ADATA commencent à 10h et se terminent à 22h — ils incluent Yoga, Méditation, deux délicieux repas (préparés par Remu avec des produits frais du potager de l'Ashram), Satsang, Kirtan et Puja le soir autour du Dhuni, le feu sacré.

Les visiteurs sont invités à contempler un thème donné et à profiter du silence en se reposant dans les jardins ravissants, en compagnie de poules (qui apprécient les câlins), d’un canard, de grenouilles et de gentils poissons (également caressables) — et bien sûr de Kali la chatte et de son fils Laddu, qui est maintenant devenu plus grand que sa maman.

ADATA comprend toujours une période de silence, pendant laquelle la communication se passe sans mots. Regards, sourires et câlins sont échangés, gestes ou petits mots écrits permettent de transmettre plus de détails.


La journée se termine autour du feu avec un festin Bhandara, savourant un assortiment de délicieux plats végétariens indiens faits maison, préparés avec amour par Remu et Saraswati.

Le prochain ADATA aura lieu le samedi 8 août 2020 — RSVP sur la page d'Accueil.

© 2020 by Welcome to Yoga

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Quora

Photo Credits : Tara Kauffmann - Olga Trofymenko - Olivier Remualdo - Kisha Dacevic - Olivier Benarroche - Unsplash - Depositphotos